Info

Les araignées dans l'espace sur Skylab 3

Les araignées dans l'espace sur Skylab 3

Anita et Arabella, deux araignées croisées (Araneus diadematus) est entré en orbite en 1973 pour la station spatiale Skylab 3. À l'instar de l'expérience STS-107, l'expérience Skylab était un projet étudiant. Judy Miles, de Lexington, dans le Massachusetts, voulait savoir si les araignées pouvaient tisser des toiles presque en apesanteur.

L’expérience a été conçue de manière à ce qu’une araignée, libérée par un astronaute (Owen Garriot) dans une boîte semblable à un cadre de fenêtre, puisse créer une toile. Une caméra a été positionnée pour prendre des photos et des vidéos de la toile et des activités de l'araignée.

Trois jours avant le lancement, chaque araignée recevait une mouche domestique. Ils ont reçu une éponge imbibée d’eau dans leurs flacons de stockage. Le lancement a eu lieu le 28 juillet 1973. Arabella et Anita ont eu besoin d'un peu de temps pour s'adapter à la quasi-apesanteur. Aucune des deux araignées, maintenues dans des flacons, est entrée volontairement dans la cage d'expérimentation. Arabella et Anita ont toutes deux décrit ce qui a été décrit comme des "mouvements de nage erratiques" lors de leur éjection dans la cage de l'expérience. Après une journée dans la boîte à araignées, Arabella a produit sa première toile rudimentaire dans un coin du cadre. Le lendemain, elle a produit un site Web complet.

Ces résultats ont incité les membres d'équipage à étendre le protocole initial. Ils ont nourri les araignées avec des bouts de filet mignon et fourni de l'eau supplémentaire (note: A. diadematus peut survivre jusqu’à trois semaines sans nourriture s’il dispose d’un approvisionnement suffisant en eau.) Le 13 août, la moitié de la toile d’Arabella a été retirée pour l’inciter à en construire une autre. Bien qu'elle ait ingéré le reste du Web, elle n'en a pas construit un nouveau. L'araignée reçut de l'eau et construisit une nouvelle toile. Cette seconde bande complète était plus symétrique que la première bande complète.

Les deux araignées sont mortes pendant la mission. Ils ont tous deux montré des signes de déshydratation. Lorsque les échantillons de bande renvoyés ont été examinés, il a été déterminé que le fil filé en vol était plus fin que le contrôle en amont filé. Bien que les motifs de bande réalisés en orbite ne soient pas très différents de ceux construits sur Terre (mis à part une possible distribution inhabituelle des angles radiaux), il existait des différences dans les caractéristiques du fil. En plus d'être globalement plus mince, la soie filée en orbite présentait des variations d'épaisseur, où elle était mince à certains endroits et épaisse à d'autres (sur Terre, elle a une largeur uniforme). La nature «démarrer et arrêter» de la soie semblait être une adaptation de l’araignée pour contrôler l’élasticité de la soie et de la toile résultante.

Les araignées dans l'espace depuis Skylab

Après l'expérience Skylab, les étudiants en technologie et recherche spatiales (STARS) ont mené une étude sur les araignées prévue pour STS-93 et ​​STS-107. Il s’agissait d’une expérience australienne conçue et menée par des étudiants du Glen Waverley Secondary College pour tester les araignées de jardin tressées dans le jardin de réaction jusqu’à quasi-apesanteur. Malheureusement, STS-107 a été le lancement catastrophique et catastrophique de la navette spatiale Columbia. CSI-01 a débuté avec l'ISS Expedition 14 et s'est achevé avec l'ISS Expedition 15. CSI-02 a été interprété pour l'ISS Expeditions 15 à 17.

La Station spatiale internationale (ISS) a mené deux expériences très médiatisées sur les araignées. La première enquête a été l'insert numéro 3 ou CSI-03 de Science d'appareils de biotraitement commercial. CSI-03 lancé à l'ISS sur la navette spatiale Effort 14 novembre 2008. L’habitat comprenait deux araignées taillées orbes (Larinioides patagiatus ou genre Metepeira), que les étudiants pourraient voir de la Terre pour comparer l’alimentation et la construction d’araignées des araignées dans l’espace par rapport à celles hébergées dans des salles de classe. Les espèces de tisserands orbes ont été sélectionnées sur la base des toiles symétriques qu’elles tissent sur Terre. Les araignées semblaient prospérer presque en apesanteur.

La deuxième expérience pour héberger des araignées sur l'ISS était CSI-05. L’expérience Spider avait pour objectif d’examiner les changements intervenus dans la construction de la toile au fil du temps (45 jours). Encore une fois, les élèves ont eu l’occasion de comparer les activités des araignées dans l’espace avec celles des classes. CSI-05 utilisait des araignées dorées de tisserands en orbe (Nephila claviceps), qui produisaient de la soie jaune or et des toiles différentes des tisserands en orbe de CSI-03. Encore une fois, les araignées ont construit des toiles et ont également attrapé avec succès des mouches des fruits en tant que proie.

Les araignées dorées de tisserands ont été sélectionnées pour le CSI-05. Joe Raedle / Getty Images

Sources

  • Witt, P. N., M. B. Scarboro, D. B. Peakall et R. Gause. (1977) Création d'une toile d'araignée dans l'espace extra-atmosphérique: évaluation des enregistrements de l'expérience d'araignée de Skylab. Un m. J. Arachnol. 4:115.